Le mois dernier se tenait l’assemblée générale du CIGREF, qui comme prévu, se devait de remplacer son président, Pascal BUFFARD.
Et c’est à Bernard DUVERNEUIL (ESSILOR) qu’est revenue cette difficile succession, difficile car chaque nouveau président s’attache à faire aussi bien, sinon mieux, que le précédent !
Nous souhaitons donc bonne chance au nouveau président.
Mais dans la même soirée, nous avons appris que le pourtant infatigable délégué général, Jean-François PEPIN, allait lui aussi céder une place qu’il a longtemps occupé avec grand talent.
Cela sera effectif en fin d’année 2016, voire au tout début de 2017, pour cause de prise de retraite. Jean-François continuera alors sur d’autres voies, qui devraient le mener d’abord à Saint-Jacques de Compostelle. Nous lui souhaitons donc une excellente route !